Alignons les intérêts individuels et collectifs afin que chacun adopte la mobilité partagée qui lui convient et réalisons la transition énergétique

Tous les jours, chacun fait ses choix, seul, en sous-estimant leurs impacts présents et futurs sur les autres. Par exemple, en prenant chacun notre voiture, nous créons la congestion et émettons des tonnes de gaz à effet de serre.

Au lieu d’agir seul, si nous pouvions nous concerter avec les autres, nous économiserions énormément de temps et d’argent. Fonctionner ainsi avec la mobilité partagée nous ferait économiser à chacun des milliers de dollars par année.

Ceci semble évident, mais la solution pour y arriver, en grand nombre et sans perdre la liberté de choix, est un défi car personne n’a le temps, le forum ni les outils pour agir ensemble.

Avec le constat de cette réalité, nous avons élaboré une solution d’impact à grande échelle.

Notre vision est d’aligner les intérêts individuels sur ceux de la collectivité pour que notre meilleur choix individuel de mobilité soit une proposition que nous accepterions en se mettant d’accord avec les autres.

Nous proposons aux utilisateurs I) de se regrouper en grand nombre en coopératives et d’adapter les règles de fonctionnement aux réalités de leur agglomération; II) d’utiliser la plateforme technologique de CoévoLab pour fonctionner; et III) de la louer tandis que le Lab la développe et l’opère partout sur la planète.

Une vision pragmatique de la mobilité partagée

Locale et consensuelle à travers des coopératives

Accepter une proposition implique qu’il faut d’abord la considérer. C’est là un défi car, on le sait, les citoyens sont sur-sollicités et n’accordent généralement une attention qu’aux propositions qu’eux-mêmes sollicitent.

En se regroupant en coopératives et en grand nombre, les citoyens d’une même agglomération adaptent d’un commun accord les règles de fonctionnement d’une mobilité qui rejoint leur réalité. Chacun ne sait pas encore exactement quelles propositions la plateforme lui présentera, mais sait qu’elles seront assurément des opportunités.

L’équipe qui dirige la coopérative et, en particulier, ceux qui la lancent, est composée de leaders dans leur communauté et d’experts en mobilité.

Spontanée et évolutive avec des plateformes

Accepter une proposition implique qu’il faut prendre le temps de l’évaluer. C’est connu, les citoyens courent après le temps pour boucler leur journée. Une proposition doit donc être une opportunité évidente qu’ils peuvent accepter spontanément. Comme nos contraintes changent constamment, les propositions doivent évoluer.

Les membres des coopératives utilisent une plateforme technologique qui leur permet d’agir en temps réel en fonction de leurs contraintes immédiates.

Dans l’action, la plateforme remplace la concertation, tandis que chaque citoyen peut toujours refuser les propositions.

Internationale et rentable en cultivant le savoir dans le Lab

Les citoyens se donnent les moyens d’avoir une plateforme et d’atteindre leurs objectifs à long terme. Comme tout le monde, tous ont des contraintes financières et n’acceptent que les propositions peu risquées.

Les coopératives louent la plateforme du Lab en fonction des opportunités offertes tandis que ce dernier s’assure que toutes les coopératives contribuent à la transition énergétique.